Comment choisir son champagne pour le nouvel an ?

comment choisir son champagne pour le nouvel an

Le réveillon du nouvel an est l’occasion de se retrouver une fois de plus en famille, en amoureux ou entre amis. C’est aussi le moment du compte à rebours et celui de faire sauter le bouchon de champagne pour fêter la nouvelle année qui commence. Le choix de ce mousseux fait donc partie des étapes incontournables pour réussir cette soirée festive.

L’offre diversifiée du champagne peut vite désorienter l’acheteur néophyte. Fêtez le réveillon du 31 décembre de façon pétillante en sélectionnant les bonnes bouteilles grâce aux conseils de Lidl Vins.

Quels sont les critères pour choisir son champagne ?

Ses goûts

On peut vous conseiller le meilleur champagne qui existe, mais si il n’est pas à votre goût, vous ne serez pas convaincu. Pour choisir la bonne bouteille de champagne, il faut donc dans un premier temps connaître vos goûts. Si vous êtes plutôt champagne brut nature, extra-brut, brut, extra sec, sec, demi-sec ou champagne doux.

Passage en revue des différents types de champagnes :

Ce qui différencie principalement un champagne d’un autre, c’est la quantité de sucre par litre que contient la bouteille. Il existe donc différentes dénominations précisées sur la bouteille pour vous orienter.

    • Champagne brut nature : cette dénomination désigne les champagnes avec le moins de sucre en bouteille (moins de 3 g de sucre par litre).
  • Champagne extra-brut : les champagnes extra-brut désignent également des champagnes peu dosés en sucre (entre 0 et 6 g de sucre par litre)
  • Champagne brut : le champagne brut c’est le plus classique. Il est un peu plus sucré que le champagne extra-brut (moins de 12 g de sucre par litre) mais reste peu dosé en sucre. C’est un champagne qui accompagne très bien l’apéritif et le repas.

Les champagnes extra-sec, sec et demi-sec (plus de 24 g de sucre par litre) sont beaucoup plus sucrés que les champagnes bruts, extra-bruts et bruts natures. Ces champagnes s’accordent bien avec les desserts :

    • Champagne extra sec : entre 12 et 17 g de sucre par litre.
  • Champagne sec : entre 17 et 32 g de sucre par litre.
  • Champagne demi-sec : entre 32 et 50 g de sucre par litre.
  • Champagne doux : cette dénomination désigne les champagnes avec plus de 50 g de sucre par litre.

L'étiquette

Quel champagne pour le nouvel an

Il faut bien regarder les deux petites lettres inscrites sur l’étiquette car elles indiquent l’origine du producteur :

    • RM (récoltant-manipulant) : il s’agît d’un vigneron qui cultive ses vignes et qui élabore lui-même son champagne. Le champagne est embouteillé sous son nom et sa marque.
    • RC (récoltant-coopérateur) : il s’agît d’un vigneron qui fait vinifier ses raisins à la coopérative avec ceux d’autres vignerons et les récupère après la seconde fermentation en bouteille. Il commercialise le champagne avec son nom ou celui de sa marque.
    • NM (Négociant-manipulant) : c’est une société qui fabrique son champagne à partir des raisins d’autres vignerons.
    • CM (Coopérative de manipulation) : c’est une cave qui se charge de presser, de vinifier et d’élaborer des assemblages à partir des raisins que lui apportent les adhérents. Ces bouteilles peuvent être vendues sous le nom de la coopérative ou d’une marque commune.
    • SR (Société de récoltants) : c’est un groupement de producteurs qui commercialisent souvent sous une marque commune.
    • MA (Marque d’acheteur) : il s’agît d’un détaillant qui commercialise un champagne dont il n’est pas l’élaborateur. Il peut aussi s’agir d’une marque secondaire appartenant à un négociant-manipulant ou d’un champagne au nom d’un distributeur. Enfin, il peut s’agir de la marque d’un négociant distribuant du champagne fait par un autre négociant ou un vigneron.
 

Les différents crus de champagne

  • Brut sans année (BSA) : c’est un champagne fabriqué à partir de cépages d’années et de régions différentes pour garder le goût typique de la marque aussi constant que possible.
  • Champagne millésimé : champagne élaboré exclusivement avec des raisins d’une même année. Il doit avoir vieilli au moins 3 ans en cave. Seules les bonnes années sont millésimées.
  • Grand cru : il s’agît d’un champagne qui provient des seules communes classées à 100% celles qui possèdent les meilleurs terroirs.
  • Premier cru : cette dénomination désigne les champagnes qui proviennent de communes dont le classement est compris entre 90 et 99%.
  • Cuvée spéciale, Brut réservé, Brut premier, Grande réserve : ces dénominations correspondent à une démarche purement commerciale des grandes maisons.
  • Le champagne blanc de blancs : c’est un champagne élaboré à partir de raisins de cépage chardonnay (raisin blanc à jus blanc).
  • Le champagne blanc de noirs : c’est un champagne élaboré à partir de raisins noirs à chair blanche (pinot noir et pinot meunier).
  • Le champagne rosé : il s’agît d’un champagne réalisé à partir de l’assemblage d’un champagne ordinaire à un vin rouge de la région (en général le bouzy).
  • Stockage tempéré
  • Transport sécurisé
  • Emballage renforcé
  • Paiement sécurisé